Partagez | .
 

 Aaren Wood - Jamais mieux servie que par soi-même

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aaren Wood
Messages : 12
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 117
Localisation : Laponie du Sud
avatar

SMF - Sans Métier Fixe
Fille d'une "serveuse de desserts"

MessageSujet: Aaren Wood - Jamais mieux servie que par soi-même   07.09.14 20:39


Faisons un point sur qui vous êtes !

Nom: Aaren Wood
Surnom: Aucun, mais choisissez bien si vous lui trouvez un.
Age: 21 ans, née en février 1860
Nationalité: Anglaise
Métier: Un peu de tout mais toujours avec classe
Classe Sociale: Aventurière

Pour savoir comment vous reconnaître.

Disons les choses comme elles sont : Aaren est une jolie fille, aux formes avantageuses et elle le sait. D’ailleurs elle aime les mettre en valeur dans des tenues simples et sombres, qui contrastent avec sa peau claire et ses cheveux d’un blond presque blanc. Ils sont d’ailleurs assez longs et lisses mais elle aime les coiffer de façon à ce que sont visage soit dégagé. Doux visage à son adolescence, ses traits se sont affinés et il en émane à présent une certaine détermination souvent trahie par le trouble que l’on perçoit dans ses beaux yeux tantôt gris tantôt bleus selon la lumière.
Mais il ne faut pas faire attention, regardez son sourire charmeur et avenant, ses lèvres charnues et fraîches d’une jeunesse qui commence à peine à vivre. Et ce petit air joueur qui semble vous mettre au défi de l’approcher, elle et son orgueil.
De taille moyenne elle sait se faire discrète même si elle aime attirer le regard.
Après tout, pourquoi ne pas profiter de ses atouts ?
Médisons ensembles sur vos défauts et soyons jaloux de vos qualités !

Son physique en dit beaucoup, elle ne fait pas semblant. Quand elle pense quelque chose, elle le dit. D’un caractère bien trempé, cette jeune fille ne se gênera pas pour vous faire savoir ce qu’elle pense de vous. Et si il vous prenez de la complimenter, ne vous attendez pas à des remerciements, se serait inutile de vous remercier pour quelque chose qui est évident voyons ! Méprisante de ses origines, elle s’est construite une défense à coup d’orgueil et d’adrénaline,  préférant se plonger dans des aventures complétement folles, plutôt que de penser à ce qui peut vraiment la préoccuper ou à la réalité des conflits. Son côté intrépide la met souvent dans des situations compliquées, risquées et tout cela parce qu’elle a peur. Peur de se voir en face dans le miroir, de regarder cette jeune fille qui n’a grandit qu’en apparence et qui fuit les problèmes, prenant la vie pour jeu et refoulant ses sentiments. Elle préfère affronter d’étranges créatures ou se risquer à des missions quasi impossibles. Sauf qu’à force de fermer les yeux, on ne voit plus où on met les pieds. Alors même si Aaren prétend n’avoir besoin de personne et s’amuse à séduire et taquiner, elle est plus seule qu’elle ne veut bien l’admettre et se met souvent en danger.
Parce qu'on à qu'une vie ... en général.

7 ans.
« Allez Aaren, dépêche toi un peu de mettre les plats en place, ces messieurs ont d’autres choses à faire ! »
Deux assiettes blanches dans les mains, la petite fille se dépêche de les disposer dans un grand plateau de bois poli avant de l’apporter à la cuisinière pour qu’elle les garnisse. Aaren travaille dans les cuisines depuis quelques mois, même si elle passait déjà tous son temps là-bas, sa mère l’interdisant de circuler librement dans l’immeuble où elle travaille, elle pouvait maintenant aider. Et Kate, la cuisinière bien que ferme, était très gentille avec elle. Elle l’avait connue dès sa naissance et s’y était attachée. C’était rare que Madame la Directrice autorise une de ses filles à garder un enfant. La petite Aaren était alors devenu la mascotte des cuisines, c’était une petite fille enjouée et curieuse, déjà sure d’elle et très mignonne.
« Dis Kate, je peux faire le service en salle ?
- Bien sur que non ! Qu’est ce que tu crois, ces messieurs ne sont pas là pour voir des enfants ! Allez, dépêche toi, vas me laver ça maintenant, ta mère passera te voir une fois prête, avant de servir le dessert. »
Annonça la cuisinière en lui mettant dans les bras une gigantesque casserole de cuivre presque aussi haute que la fillette.
Servir le dessert… Depuis qu’elle était gamine elle entendait cette expression et pourtant elle n’avait jamais vu sa mère servir quoique se soit aux hommes qui venaient ici. Pas de gâteaux, ni de tartes. A chaque fois sa mère discutait un instant avec l’homme qu’elle devait servir avant de l’emmener dans une pièce où on n’avait plus le droit d’entrer. Aaren se disait que ça devait être une gourmandise succulente, un dessert magique peut-être même ! Elle qui était friande de biscuits et muffin que lui préparait Kate de temps en temps, elle se demandait quelle merveille pouvait bien se cacher derrière les portes de ces couloirs qu’elle n’avait pas le droit de traverser. Car depuis ses plus lointains souvenirs, Aaren n’avait jamais rien vu d’autres du bâtiment que les cuisines, la salle de réception où certains messieurs venaient manger et l’aile qui étaient réservée à sa mère et elle, ainsi qu’a toutes les amies de travaille de sa maman.
Plongée dans ses pensées, la petite fille n’avait pas remarqué qu’elle avait mis de l’eau tout autour d’elle, si bien qu’elle sursauta et glissa sur ses fesses lorsque sa mère l’interpella. Encore toute surprise de ce qu’il venait de se passer, elle eu à peine le temps de rendre la bise à sa mère qui lui avait déposé un baiser sur le front avant de se diriger vers la grande salle. Qu’elle était belle sa mère…
C’était décidé ! Ce soir, elle découvrirait l’objet de tout ce mystère mais pour ça, il fallait qu’elle fasse vite. D’abord, finir de nettoyer la casserole, sinon Kate ne la laisserait jamais sortir. Ensuite, regarder par la petite lucarne qui donnait sur la grande salle a quel monsieur sa mère était en train de parler et voir vers qu’elle pièce ils se dirigeaient. Elle n’avait peut-être pas le droit d’aller dans les couloirs, mais elle pouvait sortir dans la cour ! Dès qu’elle eu repéré là où ils étaient, elle fila à l’extérieur. La nuit était déjà là, mais Aaren connaissait bien les lieux, elle jeta un coup d’œil entre les volets avant d’arriver à celle où se trouvait sa mère. Le vendredi soir, elle servait toujours au premier étage de toute façon.
La pièce n’était éclairé que par une bougie, et elle du plisser les yeux pour apercevoir ce qu’il se passait entre les deux volets presque entièrement fermé, elle salivait à l’avance de découvrir une immense pièce montée, qu’elle avait aperçu une fois dans une boulangerie du centre ville. Mais ce qu’elle vit s’imprima dans sa rétine en une expression de totale incompréhension et de stupéfaction. Sa mère déjà à moitié nue, était acculée contre un mur par un homme qui l’embrassait sauvagement. Il la jeta alors sur le lit qui occupait le centre de la pièce où elle se mit à quatre pattes. L’homme la saisi par les hanches en se plaçant derrière elle et la suite ne fut qu’une succession de gémissements, de corps nus sous les yeux de la petite fille, qui venait de se rendre compte que pendant 7 ans de sa vie, elle avait réellement voulu croire que sa mère servait le dessert…


18 ans.
« Et bien ma chère petite Aaren, j’ai bien fait d’autoriser ta mère à te garder, tu es d’une beauté qui plaira à beaucoup d’hommes de la ville. Et tu as l’assurance nécessaire qu’il faut pour débuter, les filles fragiles et trop sentimentales ne me servent à rien, au bout de trois clients, elles sont déjà effondrées et passent leur journée à pleurer. Elles ne se rendent pas compte qu’elles ont de la chance d’être ici, au chaud, sous un toit, avec des toilettes neuves et de la nourriture à profusions ! Que feraient-elles si je ne les avais pas recueilli alors qu’elles étaient à la rue ! »

La jeune fille resta muette devant les élucubrations de Madame la Directrice. Tout ce qu’elle souhaitait, c’était de pouvoir retourner en ville, près du port où elle pourrait écouter les aventuriers qui débarquaient raconter leurs périples ou bien tout simplement s’amuser à courir les rues et les toits en observant les gens chez eux et pourquoi pas dérober quelques perles à cette gente dame qui avait toujours la mauvaise habitude de laisser sa fenêtre ouverte lorsqu’elle se coiffait les cheveux avant d’enchainer avec une courses poursuite haletante avec les soldats de la garde royale. Mais Aaren fut tiré de ses rêveries par une déclaration de Madame la Directrice qui fit bondir son cœur :

« J’ai parlé de toi à un de nos clients réguliers qui t’avaient déjà aperçu près des cuisines, et il vient pour toi demain soir, le jour de tes 19 ans, juste avant qu’il ne soit trop tard. Je compte sur toi. »

Elle n’eu même pas le temps de répliquer que la directrice de la maison de plaisir lui avait déjà tourné le dos. La stupeur la figea sur place quelques instants. C’était hors de question. Sa mère c’était laissé faire, mais elle ne comptait pas en faire autant. Elle méritait mieux que ça. Sans plus attendre, elle sortie de la bâtisse par la porte de derrière et couru. Sans arrêter, le plus vite possible. Quelques minutes plus tard, elle s’arrêta, essoufflée devant un pub qui longeait le port. C’était là qu’elle venait écouter les aventuriers qui faisaient halte en Angleterre. Elle entra doucement, sans se faire remarquer, parce que même si elle était venue plusieurs fois, ce n’était pas un lieu où on aimait trouver une jeune fille de presque 16 ans. Elle fouilla l’endroit des yeux, à la recherche d’un homme qu’elle connaissait bien, il était venu plusieurs fois et s’était pris d’affection pour cette jeune fille qui rêvait de s’aventurer dans des contrées lointaines. Le regard d’Aaren s’illumina lorsqu’il fut dans son champ de vision, assis à une table avec des membres de son équipe, chope à la main, à rire à gorge déployée. Elle se précipita alors vers lui, bousculant plusieurs hommes, trop occupés à boire et se disputer les faveurs de la serveuse.

- Logan ! Logan ! Il faut que tu m’emmènes avec toi ! Avant demain, impérativement !
- Ola, bien le bonjour petite puce. Calme toi tu veux ? Qu’est ce que c’est que cette histoire de partir avec moi ?
- Il faut que je m’en aille d’ici, c’est impératif ! Et c’est toi qui vas m’aider à m’enfuir.
- Eh, doucement, qui a dit que je le ferai, pourquoi je te laisserais partir avec moi ? Tu n’es qu’une brindille que les premiers bandits que nous croiserons se feront un plaisir à détrousser. L’aventure n’est pas faite pour les jeunes filles dans ton genre.
- Et qui a dit que je te laisserai le choix ? Je suis rapide et discrète, et tu n’auras qu’à m’apprendre à me défendre. J’apprends vite, et je serais la meilleure d’entre tous, tu verras !
- Ahahah, tu me fais rire ! C’est hors de question petite puce, tu as une mère ici et un toit, à manger, du confort et de toute façon je ne prend pas de gamine dans mon équipe.
- De gamine ? Moi ? Une gamine ? Très bien, puisque que c’est comme ça !

Aaren tourna les talons avec dédain et sorti du pub sans se retourner. Logan la regarda partir, un sourire amusé et curieux sur le visage. Il savait qu’elle n’en resterait pas là. Le lendemain il devait reprendre la mer en vu d’un long voyage qui le mènerait à l’île de Java. Il avait eu vent des nombreuses richesses qu’il pourrait y trouver et c’était hors de question de manquer de telles opportunités. Le voyage en soit allait être une aventure dangereuse, il avait prévu de faire plusieurs escales en passant à l'ouest de l'Afrique, en vue de ramener des trésors à certains collectionneurs richissimes qui n'avaient pas l'intention de faire le déplacement. La récompense en serait d'autant plus grande même si cela lui prendrait plus de temps pour atteindre Java.  Et il savait déjà qu’il y aurait un passager de plus à l’expédition. Et il ne s'était pas trompé. Aux premières lueurs du jour, Logan fut dehors, près du navire sur lequel il allait embarquer, attentif à toute tentative de la jeune fille de s'introduire à bord du vaisseaux, cependant il n'avait pas encore songé au fait que la demoiselle ait pu embarquer clandestinement pendant la nuit.


21 ans.
Le voyage jusqu'à l’île de Java avait duré près d’un an. Une année pendant laquelle les escales avaient étaient nombreuses et riches en découvertes pour l’aventurière en herbe. Malgré le fait qu'ils ait perdu un premier navire suite à une arnaque rondement menée qui les avait laissé en plan au sud de l'Afrique pendant un long moment, ils étaient finalement arrivé à destination. Logan avait pris Aaren sous son aile, comme le père qu’elle n’avait pas connu et lui avait appris à se débrouiller. Elle n’était pas douée au combat, mais elle était rapide et pouvait s’enfuir aisément en cas de danger. Elle avait pris de l’assurance, ne se laissant pas marcher sur les pieds par les hommes de Logan, elle avait également appris à mettre en application tout ce qu’elle avait observé lorsqu’elle était enfant, dans la maison de plaisir de sa mère. Aaren s’amusait à attirer l’attention des hommes, à les intriguer, à leur plaire et riait de pouvoir ainsi attirer l’attention sur elle sans jamais rien, ou presque, dévoiler sur elle même.
La jeune femme était maintenant en Indonésie depuis 1 an, elle s’était séparée de Logan à leur arrivée en terre promise, décrétant qu’il était temps qu’elle se débrouille et vive sa propre aventure. Il lui restait juste un poignard que Logan lui avait offert le jour où elle était partie.
Depuis elle passait son temps à aller de ville en ville, trouvant des compagnons qu’elle quittait une fois la mission accomplie. Elle récoltait des informations, parfois elle volait également des objets de valeur qu’on lui avait demandé mais elle en gagnait le double de son prix. Dure en affaire, les premiers intérêts à servir étaient bien évidemment les siens. Et toute occasion était bonne à prendre dans cette nouvelle vie.
La minute Joueur ou Joueuse.
Code réglement: [CODE BON] - Archeri
Pourquoi nous ? Le contexte, le graphisme, les moutons arc-en-ciel *.*
Besoin d'un coup de main pour commencer ? Ça devrait être tout bon!
Une petit mot ? Parce que j'aime les lamaaaas !  :lama:


Dernière édition par Aaren Wood le 08.09.14 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archeri
Messages : 235
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 25
avatar

Spectre phobique du rouge
Terreur d'Admin

MessageSujet: Re: Aaren Wood - Jamais mieux servie que par soi-même   08.09.14 10:55

Bonjour et re-bienvenue ! :tinycheep:

Très jolie fiche mais j'ai 3 questions : (oui oui, seulement trois)

-> Quand tu dis que ces yeux sont soit gris, soit bleu, c'est quelque chose comme gris dans la pénombre et bleus a la lumière ? C'est seulement pour être sur le même longueur d'onde ^^

-> à 18 ans, Aaren demande à Logan de la prendre et il refuse. Normal en soit c'est une très jeune fille sans expérience des voyage du coup ça serait très dangereux pour elle et ça lui coûterais de l'argent d'avoir une bouche de plus a nourrir à bord. Mais pourquoi il a accepter finalement ? Elle s'est faufiler dans le bateau sans lui laisser le choix ? Elle l'a tanner jusqu'a ce qu'il accepte ?

-> Celle là c'est pas vraiment une question, je l'avoue x)
Tu dis que le voyage a durée un an, grosso modo. ça me parait beaucoup, avec le stricte minimum d'escale je verrais plus deux voir trois mois. Les bateau à Vapeurs allant quand même assez vite. Du coup tu peux garder un an, mais il faudrait préciser que les escales était très nombreuses et/ou très longues.

Voilà, je crois que c'est tout. J'ai trouver ça très mignon le fait qu'elle croit vraiment que sa mère servait un dessert, une pâtisserie, au début ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://indus-nesos.jdrforum.com
Aaren Wood
Messages : 12
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 117
Localisation : Laponie du Sud
avatar

SMF - Sans Métier Fixe
Fille d'une "serveuse de desserts"

MessageSujet: Re: Aaren Wood - Jamais mieux servie que par soi-même   08.09.14 17:31

Mercii :3

En y pensant aujourd'hui je me doutais qu'il y avait des choses sur lesquelles je n'avais pas été très explicite ! ~o~
Oui, pour les yeux c'est bien une question du lumière, du coup j'ai reprécisé ! ^^
J'ai également rajouté quelques lignes à la fin de la partie des 18ans et au début de celle des 21, dis moi si ça suffit pour éclaircir un peu les choses ou si je détaille un peu leur voyage par exemple ? (:

Je me demandais si ça allait être crédible que coup du dessert mais ça m'amusait x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archeri
Messages : 235
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 25
avatar

Spectre phobique du rouge
Terreur d'Admin

MessageSujet: Re: Aaren Wood - Jamais mieux servie que par soi-même   08.09.14 19:21

Pour une petite fille de 7 ans c'est tout à fait crédible ! Un peu plus ça l'aurait surement moins été Razz

En l'état c'est un peu concis, mais ça reste cohérent et plausible, donc ta fiche peut être validée.

Tu pourras détailler un peu plus son voyage dans la partie Souvenirs si tu souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://indus-nesos.jdrforum.com
Aaren Wood
Messages : 12
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 117
Localisation : Laponie du Sud
avatar

SMF - Sans Métier Fixe
Fille d'une "serveuse de desserts"

MessageSujet: Re: Aaren Wood - Jamais mieux servie que par soi-même   08.09.14 20:43

Vouaiiis !! Mercii !! :lawoo: :lawoo:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherry
Messages : 72
Date d'inscription : 04/02/2013

Quelques mots sur moi
âge du personnage:: 19 ans
couleur de parole:: mediumvioletred
avatar

Dukun Civette
Prostituée pour dandys très riches et très curieux

MessageSujet: Re: Aaren Wood - Jamais mieux servie que par soi-même   09.09.14 7:02

On a un nouveau terme pour prostituée maintenant "serveuse de desserts" Very Happy

Bienvenue ! :bummy:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaren Wood
Messages : 12
Date d'inscription : 07/09/2014
Age : 117
Localisation : Laponie du Sud
avatar

SMF - Sans Métier Fixe
Fille d'une "serveuse de desserts"

MessageSujet: Re: Aaren Wood - Jamais mieux servie que par soi-même   09.09.14 7:34

Oui, la version gourmande :3
Merfi !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Aaren Wood - Jamais mieux servie que par soi-même   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aaren Wood - Jamais mieux servie que par soi-même

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Indus Nesos :: Les formalités d'usage :: Le registre des nouveaux arrivants :: Les résidents réguliers. :: Les Aventuriers-